Histoire d’un ovni : Le Mando-Reso-Uke de Stephen, Californie, USA

Histoire d’un ovni : Le Mando-Reso-Uke de Stephen, Californie, USA

 

En Septembre 2019, je reçois un message de Stephen qui, après avoir remarqué quelques-uns de mes instruments sur “Reverb”, me demande si je fabrique des Ukulélés Resonator de taille Soprano.

Sans décliner, je réponds qu’il me semble difficile d’inclure un système Resonator dans une si petite caisse, lui demande de détailler son besoin et l’oriente plutôt vers un modèle Concert qui s’avérerait certainement plus polyvalent.

NB : Désolé pour les puristes mais personnellement, je trouve qu’un Ukulélé Soprano au sens classique du terme avec son petit diapason de 350mm et sa jonction à la 12ème case est vraiment limitant…

Quelques jours plus tard, Stephen revient vers moi et m’expose la situation…

Stephen est un jeune retraité américain de 72 ans. Il vit en Californie. Musicien amateur mais néanmoins chevronné, il constate que son arthrose naissante ne lui lui permet plus de jouer de la mandoline à cordes acier comme il le souhaiterait… Stephen recherche donc un instrument alternatif qui puisse lui permette de contourner cet obstacle et poursuivre ses créations musicales.

Un premier test d’adaptation d’un Ukulélé Soprano Kiwaya en “Mando-lélé” lui a permis de valider qu’un Ukulélé pouvait s’accorder comme une Mandoline et donc faire office de Mandoline à cordes nylon (avec des cordes Aquila Fifth 30U – accordage GDAE avec G filée). Le diapason Soprano (350mm) permet à Stephen de conserver ses repères. Malheureusement, le timbre obtenu et la faible projection sonore ne lui donnent pas entière satisfaction et c’est ainsi qu’il se met en quête d’un Soprano Resonator CUSTOM pour compenser cela!

L’histoire me plaît et le projet aussi. Trois jours plus tard, je livre à Stephen l’esquisse de son futur instrument en partant du dessin originel du modèle Mélopée Soprano et en élargissant légèrement la caisse afin d’accueillir l’ensemble du système Resonator…

Stephen veut du haut de gamme! Nous partons donc sur une touche en  Ebène, un cône Delta resonator (made in UK), des mécaniques Gotoh UPT et une caisse en Acajou avec filets.

 

 

Consultez les spécifications du Mando-Reso-Uke de Stephen

 

La fabrication aura pris un peu moins de deux mois.

Le 28 décembre 2019, juste après Noël, Stephen reçoit son nouvel instrument et m’envoie ce message :

“Hi Sébastien:

The resonator mando-uke has arrived safely. It is a wonderful instrument, with excellent volume, intonation, and playability. I really appreciate the care and concern you took with every aspect of the design and construction process. Thanks so much for building this great uke for me!

I wish you continued success as a luthier. Merci beaucoup!

Stephen”

Depuis, pour mon plus grand plaisir, Stephen m’envoie régulièrement un mot gentil accompagné de nouvelles compositions intégrant cet instrument (en écoute ci-dessous).

Ce projet aura été une belle expérience de co-conception transatlantique et aura marqué l’arrivé du premier instrument Mélopée sur le continent américain!

To be continued…

 

Ten Acre Waltz (L. Carroll)

The Warmest Rains (S. Cary)

Gray Morning Waltz (S. Cary)

Tam Lin (traditional)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *