Stages de Lutherie : Viens fabriquer ton propre Ukulélé Custom !

 

 

Informations

Descriptif du stage :

Fabrication d’un ukulélé massif personnalisé.

  • Ukulélé de type Soprano
  • Instrument en acajou massif
  • Mécaniques Grover
  • Finition à l’huile
  • Personnalisation de l’instrument au graveur laser selon l’illustration de votre choix

Un stage de découverte du travail du bois et de la lutherie dans la bienveillance et la bonne humeur !

Nombre de stagiaires : 4

Lieu : Atelier Mélopée Guitares, 20 chemin de Català, 31100 Toulouse.

Durée : 18H réparties en 5 sessions (voir détails).

Prix : 350€ TTC (acompte de réservation : 150€)

Conditions : Ouvert à tous (à partir de 16 ans). Aucune compétence préalable en bricolage ou en musique n’est requise.

 

Sessions à venir

 

Juillet 2017

Jour 1 01/07/2017 De 13H à 19H
Jour 2 04/07/2017 De 18H à 21H
Jour 3 11/07/2017 De 18H à 21H
Jour 4 18/07/2017 De 18H à 21H
Jour 5 25/07/2017 De 18H à 21H

Août 2017

Jour 1 05/08/2017 De 13H à 19H
Jour 2 08/08/2017 De 18H à 21H
Jour 3 15/08/2017 De 18H à 21H
Jour 4 22/08/2017 De 18H à 21H
Jour 5 29/08/2017 De 18H à 21H

Septembre 2017

Jour 1 02/09/2017 De 13H à 19H
Jour 2 05/09/2017 De 18H à 21H
Jour 3 12/09/2017 De 18H à 21H
Jour 4 19/09/2017 De 18H à 21H
Jour 5 26/09/2017 De 18H à 21H

Octobre 2017

Jour 1 07/10/2017 De 13H à 19H
Jour 2 10/10/2017 De 18H à 21H
Jour 3 17/10/2017 De 18H à 21H
Jour 4 24/10/2017 De 18H à 21H
Jour 5 31/10/2017 De 18H à 21H

Témoignages

 

 

« Merci Seb pour ce bon moment passé et ce si joli cadeau à emporter ! Ce stage est à la fois utile et ludique pour travailler le bois d’une manière inédite (mes futurs meubles te remercient), et pour comprendre le métier de luthier et la minutie que cela demande. Seb est super bon pédagogue et c’est un plaisir de partager sa passion autour d’un projet concret. A recommander pour tou(te)s les passionné(e)s de musique, bidouilleuses et bidouilleurs, bricoleuses et bricoleurs, et celles et ceux qui se sont toujours demandé pourquoi les guitares ont cette forme bizarre 😉 »

Damien, Printemps 2017.