Guide pour amplifier son Ukulélé

Guide pour amplifier son Ukulélé

 

Amplifier son Ukulélé - Mélopée

Vous êtes nombreux à me solliciter au sujet de l’amplification de votre ukulélé.

Ce sont souvent les mêmes interrogations qui reviennent : “Cela vaut-il le coup?”, “Quel système choisir”, “Cela risque-t-il de modifier le son acoustique de mon instrument?”, etc.

Personnellement, je trouve qu’amplifier son ukulélé ouvre un champ des possibles dont il serait dommage de se priver. Encore faut-il choisir le bon système d’amplification et l’installer correctement.

Voici donc un article personnel et subjectif détaillant les bonnes raisons d’amplifier son ukulélé, les principaux systèmes présents sur le marché ainsi que de nombreux critères à considérer dans le choix et l’installation de son système d’amplification.

Voilà qui devrait vous permettre de déblayer le terrain et trouver le système qui vous correspond.

L’atelier Mélopée commercialise et installe les meilleurs systèmes du marché. N’hésitez pas à faire appel à nous!

Boutique et service d'installation - Atelier Mélopée Guitares & Ukulélés

Pourquoi amplifier son ukulélé?

Voici quelques bonnes raisons d’amplifier son ukulélé :

  • Pouvoir jouer plus fort (seul)
    L’ukulélé est un petit instrument. Les meilleurs modèles ont une projection naturelle importante. Néanmoins, amplifier son instrument peut permettre de jouer encore plus fort devant un public plus important.
  • Pouvoir jouer plus fort (dans un groupe)
    L’ukulélé est un petit instrument très complet au timbre unique. Malheureusement, celui-ci est parfois écarté de certaines genres car il peine à s’imposer au sein de formations plus complètes. Amplifier son instrument peut permettre de jouer en groupe parmi d’autres instruments plus imposants (Basse, Batterie, Percussions, etc.)
  • Pouvoir s’enregistrer facilement
  • Pouvoir sortir des sentiers battus et modeler le son de son instrument à l’aide de pédales d’effets (EQ, reverb, delay, le champs des possibles est infini…) ou autres périphériques de traitement du son.
  • Pouvoir construire un morceau à l’aide d’une pédale multi-pistes (pour s’amuser, maquetter, répéter ou même en concert)

 

B.U.S - Big Ukulele Syndicate

Le joyeux bordel du B.U.S : Big Ukulele Syndicate

 

Quel type de système d’amplification choisir?

Dîtes vous bien que tous les ukulélés peuvent être sonorisés!

Il existe une multitude de système d’amplification sur le marché. Il y en a pour toutes les qualités et tous les budgets…

Certains sont destinés à un usage occasionnel et temporaire. D’autres de façon permanente. Il est difficile de se livrer à un comparatif des systèmes d’amplification existants. L’important est plutôt de bien identifier pour quel usage vous souhaitez amplifier votre instrument afin de choisir le système le plus adapté à votre instrument et votre besoin.

Par expérience, de façon générale et cela pour tout type d’instrument, j’ai constaté que plus un système était complexe (nombreux de câbles internes, accordeur intégré, compartiment pile 9V apparent ou caché…), plus il était source d’ennuis d’utilisation et de bruits parasites (faux contact électronique, câbles qui vibre, pile qui coule, etc.). J’attends donc d’un système d’amplification qu’il soit le plus simple et minimaliste possible, qu’il fasse uniquement ce pour quoi il est prévu mais qu’il le fasse bien!

Il existe deux catégories principales de systèmes d’amplification : les systèmes passifs et actifs. Alors… Que choisir?

 

Les systèmes d’amplification passifs

Les systèmes passifs sont minimalistes. Ils comprennent un capteur, un fil et se termine par une sortie Jack.

Ils utilisent un ou plusieurs capteurs très sensibles qui ont l’avantage de restituer assez fidèlement la chaleur naturelle de l’instrument. Le son délivré en sortie de l’instrument est plus faible qu’un système actif et nécessite parfois l’usage d’un préamplificateur externe mais pas toujours!

Généralement, les systèmes passifs délivrent un son très agréable, doux, très fidèle au son acoustique de l’instrument mais davantage sensible aux bruits parasites (frottements, impacts sur la caisse, effet de larsen, etc. – car passif).

Les systèmes passifs sont à privilégier pour les joueurs solo ou les petites formations acoustiques.

Amplifier son Ukulélé - Recommandations de Mélopée

 

Les systèmes d’amplification actifs

Les systèmes actifs sont légèrement plus complexes puisqu’ils contiennent un étage de pré-amplification (carte électronique + source d’énergie – pile ou condensateur) au sein même de l’instrument. Ils comprennent donc un capteur, un fil, un système de préamplification, un autre fil et se termine par une sortie Jack.

Ils utilisent un ou plusieurs capteurs moyennement sensibles dont le signal sonore est aussitôt préamplifié au sein même de l’instrument. Le son délivré en sortie de l’instrument est donc plus fort, plus neutre et plus brillant qu’un système passif.

Généralement, les systèmes actifs délivrent un son très agréable, pêchu (car actif) et bien équilibré.

Les systèmes actifs sont à privilégier pour les musiciens jouant en groupe avec d’autres instruments amplifiés ou naturellement bruyants (batterie, percussion, basse, guitare; etc.) ou pour les musiciens à la recherche d’un son neutre pouvant être facilement modelé par des pédales d’effets ou autres périphériques de traitement du son.

Amplifier son Ukulélé - Recommandations de Mélopée

 

Les meilleurs systèmes d’amplification du marché

Je rappelle qu’il existe une multitude de système d’amplification sur le marché. Il y en a pour toutes les qualités et tous les budgets. Cet article se concentre uniquement sur les systèmes de qualité commercialisé par des marques reconnues en la matière.

Voici donc les systèmes les plus fréquemment conseillés et installés à l’atelier :

 

Les systèmes d’amplification passifs

– le système Schatten LP15 :

Système passif qui délivre un son très agréable, doux, très fidèle au son acoustique de l’instrument. Ce système utilise un capteur unique. Pour rappel, il est assez sensible aux bruits de caisse qu’ils soient voulus (percussions) ou parasites (frottements, impacts sur la caisse, effet de larsen, etc.).

– le système K&K Aloha Twin :

Même typologie que le précédent. Ce système utilise un capteur double permettant de recueillir un son mieux balancé et légèrement plus fort que le Schatten.

 

Les systèmes d’amplification actifs

– le système Mi-Si Trio Ukulele

Système actif qui délivre un son très agréable, pêchu, clair et bien équilibré (facile à moduler à sa guise avec un EQ en sortie de l’instrument). Ce système est assez minimaliste puisque l’électronique d’amplification interne est directement soudée au connecteur Jack et qu’il utilise un super-condensateur plutôt qu’une pile 9V comme source d’énergie (donc pas de fils qui se balladent à l’intérieur de l’instrument ni de pile à prévoir). Le système est livré avec son chargeur jack-220V. Branchez votre instrument pendant 60 secondes et bénéficiez de 16H d’autonomie. Tout simplement REVOLUTIONNAIRE!

 

 

Autres critères à considérer

 

Sonoriser son ukulélé impacte-t-il l’acoustique pure de l’instrument?

En théorie, oui! En pratique, pas toujours… En tout cas, pas forcément de façon perceptible.

Il faut garder en tête qu’un ukulélé de qualité, pour bien sonner, est souvent construit de façon très légère (faibles épaisseurs de bois). Prenez donc garde à installer un système adapté qui ne soit pas trop imposant, ni trop lourd, pour ne pas modifier la résonance naturelle de votre instrument.

En optant, pour l’un des systèmes mentionnés ci-dessus, vous ne rencontrerez aucun problème de ce côté là.

 

Emplacement de la sortie jack

L’ukulélé est un instrument assez petit et léger qui se joue généralement “enlacé” dans les bras (position différente de la guitare).

La sortie jack d’un système d’amplification est généralement placée de façon centrée “au cul” de l’instrument et sert également d’attache sangle pour ceux qui le souhaite.

Certains musiciens préfèrent toutefois excentrer la sortie jack afin de pouvoir enlacer l’instrument sans se sentir gêné par le câble branché. Dans ce cas, attention à ne pas être gêné en position assise!

Si vous ne savez pas, restez classique : centré!

Amplifier son Ukulélé - Recommandations de Mélopée

 

Type de câble jack

L’ukulélé est un instrument assez petit et léger qui se joue généralement “enlacé” dans les bras (position différente de la guitare).

L’utilisation d’un câble jack “droit” modifie considérablement le poids et le centre de gravité de l’instrument pouvant même faire perdre tous ses repères aux musiciens. L’utilisation d’un câble jack “coudé” en sortie d’instrument diminue grandement ces effets indésirables et permet de prévenir l’usure prématurée du connecteur en sortie d’instrument.

Amplifier son Ukulélé - Recommandations de Mélopée

Retrouvez le câble Jack coudé idéal pour amplifier votre Ukulélé sur la boutique de Mélopée

Considérer la chaîne du son dans son ensemble

Le système d’amplification est un élément de la chaîne du son qui est à considérer dans sa globalité :

(Joueur quand même!) –> Instrument –> Système d’amplification –> Câble jack –> Périphériques externes –> Ampli –> Oreilles

Si vous installez un excellent système d’amplification mais que l’un ou plusieurs éléments de la chaîne laisse à désirer… Sans surprise, le son final sera mauvais!

 

Risques d’une mauvaise installation

Comme évoqué précédemment, plus un système est complexe (nombreux de câbles internes, accordeur intégré, compartiment pile 9V apparent ou caché…), plus il est source de bruits parasites (faux contact électronique, câbles qui vibre, pile qui coule, etc.).

Il n’est pas rare qu’un instrument émette des bruits parasites et des vibrations indésirables qu’il est parfois difficile de localiser et supprimer.

Ne cherchez pas, dans 80% des cas, si l’instrument est équipé d’un système d’amplification, c’est de ce côté ci qu’il faut investiguer… Il s’agit souvent d’une vis un peu lâche, d’un câble mal sécurisé ou d’un écrou mal serré…

N’hésitez pas à confier l’installation d’un tel système à un professionnel qui tachera de vous éviter de tels désagréments.

 

Pour résumer

Boutique et service d'installation - Atelier Mélopée Guitares & Ukulélés

Cet article reflète mon avis au moment où il est écrit. Il mériterait d’être mis à jour régulièrement à mesure que de nouveaux systèmes de qualité entrent sur le marché.

Il est important de savoir pour quel usage vous souhaitez amplifier votre instrument afin de choisir le système le plus adapté à votre instrument et votre besoin.

Les systèmes passifs délivrent un son très agréable, doux, très fidèle au son acoustique de l’instrument mais présentent plus de risques de Larsen dans certaines configurations de jeu. A privilégier pour les joueurs solo ou les petites formations acoustiques.

Les systèmes actifs délivrent un son très agréable, clair, pêchu (car actif) et bien équilibré. A privilégier pour les musiciens jouant en groupe avec d’autres instruments amplifiés ou bruyants (batterie, percussion, basse, guitare; etc.) ou pour les musiciens à la recherche d’un son neutre pouvant être facilement modelé.

Cet article vous a été utile? Vous avez testé l’un des systèmes évoqué dans cet article? Vous souhaiteriez en mentionner un autre?

N’hésitez pas à faire part de votre témoignage en laissant un commentaire au bas de cet article.

A vos Ukes… Prêts? Jouez!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *